Bio

D’origine Tsigane, ce nom signifierait « larme / soleil ». Décliné en « les larmes du soleil ». Sans signification recherchée, il y a cependant l’expression des différentes émotions et contrastes qui traversent un corps, une âme, un chemin parcouru, une existence ou le temps d’un spectacle.

Créée en 2001,  elle cible ses propositions artistiques autour de performances pyrotechniques jusqu’en 2012,  avec trois créations pour le secteur des arts de la rue, où se rencontrent une performance novatrice du cracheur de feu et le mouvement.  Les créations sont programmées dans de nombreux festivals (Fest’arts (Libourne), L’Echappée Belle (Blanquefort), Les années Jouée (Tours), Grand’Chambardement (Nantes), Festives halles (Questembert),  festival de Ramonville (Toulouse) etc…..

Depuis 2013, elle cible son travail  sur le jeune public avec trois créations inspirées du mouvement de « magie nouvelle ».
En 2013,  « Bill et le Kid« .  Une création qui casse l’image stéréotypée des spectacles de magie pour enfants. Loin des formats traditionnels des arts magiques, Nicolas Héraud propose un regard nouveau sur cette magie jeune public dans un duo de personnages drôles, contrastés, décalés et inspirés des films de Chaplin, Keaton, Arbuckle…pour une présence gestuelle et un travail autour de l’humour visuel.

Ce premier spectacle remporte un accueil très favorable, en particulier auprès des équipes pédagogiques. Il est aussi joué aussi dans les théâtres parisiens (2014). Fort de ce succès, l’auteur créer un second volet en 2015  avec  « Viva l’As Végas« ,  qui pousse plus loin cette envie d’innover dans ce secteur des arts magiques. Ce second volet sera programmé dès sa sortie, au festival « L’Echappée Belle » à Blanquefort (33).

Enfin, poussé par de nombreuses sollicitations , un troisième opus sort en 2018: « Court- Circuit ». Un format différent des deux autres, sans texte et qui met en scène un seul des deux personnages. L’ensemble de ces trois créations se présente sous la forme d’une trilogie.